Priorisez votre bande passante pour un meilleur débit internet !

Messagerie externalisée, téléphonie sur IP, logiciels dans le cloud… L’évolution de nos usages nous oblige à augmenter régulièrement le débit de notre connexion internet. Afin de pallier les « c’est lent » ou « internet rame » de la part de vos collaborateurs, il est nécessaire d’ajouter à l’augmentation de votre débit une solution de gestion et de supervision de la bande passante.

Certaines règles sont prioritaires afin de maîtriser les usages réalisés sur votre réseau et garantir la qualité de votre connexion.

Mettre en place une priorisation des flux

Si vos usages voix passent par votre accès (ToIP, VoIP), il faut prioriser ces flux au niveau le plus élevé. Viennent ensuite les flux vers vos applications métier externalisées (CRM, Gestion commerciale, ERP…). Si vos outils sont accessibles en mode web, les url sont à prioriser également pour leur donner plus de poids que le reste du trafic internet.

 

Restreindre la bande passante utilisée par certains services

Si votre activité ne nécessite pas l’utilisation de services de streaming ou stockage vidéo (Youtube, Dailymotion, Vimeo…) par vos collaborateurs, il est alors recommandé de mettre sur votre firewall une limite de bande passante utilisée par ces services (selon votre métier et votre disponibilité de bande passante, la capacité de consommation de ces services doit être de 20 à 50% maximum).

Limiter fortement la bande passante utilisée par les mises à jour d’applications

Les smartphones, tablettes et pc d’une entreprise téléchargent tous les jours des giga octets de mises à jour applicatives. Il est recommandé de limiter la bande passante pour ces téléchargements dont l’exécution ne nécessite pas d’être immédiate. Ils peuvent représenter 60% de la bande passante disponible dans certaines entreprises, or ils sont secondaires à vos outils métiers !

Les smartphones sont très consommateurs. En restreignant différemment les terminaux connectés au réseau ethernet (PC) et les terminaux connectés en wifi (smartphones), vous pourrez affiner ces règles. Une autre possibilité est de différencier les terminaux de l’entreprise des terminaux personnels des collaborateurs (BYOD).

Isoler votre réseau WiFi visiteur par des priorités de flux inférieures

Si votre établissement n’a pas comme priorité la mise à disposition d’une connexion internet visiteur, il faut alors isoler les flux visiteurs et fortement réduire la bande passante de ces connexions.

Votre réseau est au cœur des échanges de l’entreprise. Il est alors essentiel d’avoir une bonne visibilité des flux qui transitent et d’être capable de les gérer. Nos experts vous accompagnent dans l’analyse de vos solutions et la mise en place d’outils simples et performants pour améliorer l’efficacité de votre réseau, alors n’hésitez plus, contactez-nous !